Les mathématiques comparent des phénomènes
les plus diversifiés et découvrent les analogies
secrètes qui les unissent.
    J.B.J. Fourier

Accueil du site > Espace enseignants > Wilk Olivier > CSC110 >

Un exemple de lissage tixotrope


Sur une image obtenue par IRM (ici une coupe d’un cerveau) :

PNG - 90.4 ko
original

on effectue un lissage non linéaire tixotrope permettant de ne lisser qu’au dessus d’un certain seuil et de conserver une partie de l’image identique à l’original en dessous de ce même seuil. On s’apercoit ainsi que l’on révèle mieux certains contours faibles de l’image :

PNG - 82.7 ko
image "tixotrope"

Par contre en effectuant la différence entre l’image originale et l’image "tixotrope", on supprime les zônes à valeurs identiques (les zônes sous le seuil). On conserve ainsi que les parties liées aux contours les plus forts (au dessus du seuil) :

PNG - 69.1 ko
différence



Mis à jour le mardi 26 juin 2018, par : Wilk


Contact   |   Plan d'accès   |   Annuaire   |   Plan du site   |   IntraMaths   |   IntraCnam