Accueil du site > Thèmes > Contrôle, optimisation et problèmes inverses

Contrôle, optimisation et problèmes inverses

Nous développons des techniques performantes pour manipuler et contrôler les écoulements, des trajectoires et des structures qui sont susceptible de subir des dommages. Par exemple, nous voulons manipuler et contrôler des écoulements en présence de parois solides. Le contrôle consiste à modifier les propriétés de la couche limite et le processus de déclenchement des tourbillons de manière à minimiser les forces aérodynamiques ou à régulariser l’écoulement. Ces contrôles peuvent être réalisés par des stratégies actives (avec rajout d’énergie) ou passives (sans rajout d’énergie). Aussi, nous nous orientons vers l’optimisation automatique et vers le contrôle boucle fermé, et optimal si possible, afin d’assurer la pérennité de nos approches. On peut enfin aborder nos solutions du point de vue d’un problème inverse pour mieux cerner le problème.

Ce thème est composé de :

  • modélisation et contrôle des réseaux d’eau potable (I. Mortazavi, T. Horsin),
  • contrôle non-destructif et tenue à la mer des bateaux (P. Destuynder, J. Orellana, F. Santi, O. Wilk),
  • contrôlabilité Lagrangienne et singulière (T. Horsin, O. Wilk),
  • modélisation et optimisation d’un Stent (T. Horsin, F. Santi, I. Mortazavi),
  • contrôle quantique, topologie et modélisation des systèmes complexes (M. Caponigro, P. Durand).


Mis à jour le vendredi 15 septembre 2017
, par Olivier Wilk

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0